Chariots de Marche

Le chariot de marche, c’est le pied pour bébé ! En marche vers l’indépendance !  

Quelle différence entre chariot de marche et un trotteur ?

Au fil des mois, votre bébé se prépare tout doucement à la marche. Il va d’abord apprendre à s’asseoir, se redresser, se mettre à genoux avant d’arriver à se mettre debout. Pour trouver son équilibre, il emploie son corps et ses bras. Ensuite, en prenant appui sur des objets ou en se tenant à vos jambes, il va faire ses premiers pas.

Pensant l’aider à acquérir la marche, de nombreux parents sont tentés par offrir à leur bout de chou un trotteur ou un youpala. Or, celui-ci est inutile pour l’acquisition de la marche, au contraire, il la ralentit. Installé dans le trotteur à roulettes, l’enfant se promène, maintenu artificiellement debout par l’objet. Dans cette posture forcée, il n'exerce pas les muscles nécessaires à la marche. 

Les adeptes de la motricité libre vont lui préférer le chariot de marche ou le trotteur pousseur, utile dans l’apprentissage naturel de la marche. Dans ce cas de figure, l’enfant pousse son chariot, en se tenant tout seul à la barre ou poignée d’appui. 

Les dangers du trotteur à roulettes

Le trotteur ou youpala présente deux risques pour votre enfant :

  • physiologique : coincé dans un trotteur, l’enfant n’adopte pas une posture naturelle du dos et des jambes. Dans cette position artificielle, il est contraint de se mettre debout alors qu’il n’est pas encore à même de le faire tout seul. En soutenant son corps et en le maintenant en équilibre, le youpala l’empêche de trouver son équilibre naturellement et à son rythme. 
  • sécuritaire : le trotteur à roulettes est dangereux pour votre bébé car il occasionne des chutes et d’accidents. Emporté par son trotteur, votre bambin risque de tomber dans les escaliers, se cogner à des coins de meubles ou de murs, atteindre des objets qui pourraient le blesser, etc.  Dans la majorité des incidents, l'enfant subit un traumatisme crânien ou est blessé à la tête. C’est pour ces raisons que le youpala est interdit au Canada depuis 2004. 

Pourquoi choisir un chariot de marche ?

Cette version enfantine du déambulateur de mamy est un objet incontournable dans la vie pédestre de votre bambin. Le chariot pousseur présente de nombreux avantages qui ne vont pas vous laisser indifférent·e !

  • Apprentissage libre de la marche : le pousse-pousse respecte les fondements de la motricité libre qui recommandent de ne pas mettre un bébé dans une position qu’il n’a pas acquise (assise, debout, etc.) et laisser l’enfant découvrir ses capacités seul et à son rythme. Le chariot de marche respecte ces concepts car il ne force pas l’enfant à marcher alors qu’il n’est pas encore prêt. C’est l’enfant qui va décider de se mettre debout, de s’appuyer et de pousser son trotteur bébé.
  • Stimulation de l’équilibre et du développement psychomoteur : grâce à son chariot à pousser, votre futur coureur développe à son aise sa motricité globale et son sens de l’équilibre. Il apprend à coordonner ses mouvements, en s’aidant de ses bras et en prenant solidement appui sur ses petites jambes.
  • Développement de ses sens : en pilotant son chariot d’éveil, le tout-petit fait appel notamment au toucher, à la vue et à l’ouïe.
  • Construction de la confiance en soi : en poussant, en tournant son chariot de marche en bois, l’apprenti promeneur déambule de façon autonome. Sécurisé, il remarque rapidement qu’il est capable d’accomplir des actes sans l’aide de papa ou de maman. Au fil des pas, le bébé prend confiance en lui et explore avec émerveillement son environnement, loin des bras de ses parents.
  • Tout-en-un : selon le modèle choisi, le pousse-pousse peut aussi présenter un tableau d’activités, un espace où ranger des cubes ou des jouets. Outre l’aide à la marche, il permet également à votre enfant de développer son imaginaire et sa créativité. 

À partir de quel âge utiliser un chariot de marche ?

Quand utiliser un chariot de marche ? Quand votre enfant aura pied ! En effet, tout dépend du développement de votre enfant. Dès que votre bébé se met debout tout seul, en s’agrippant au fauteuil, aux meubles, il est temps de lui offrir son premier trotteur pousseur. En moyenne, c’est entre 9 et 12 mois que l’enfant sait se tenir sur ses pieds.

Quel chariot de marche choisir ?

Dans notre catalogue, vous pourrez choisir des chariots de marche évolutifs, des chariots de marche avec frein, chariots de marche anti-basculementchariots de marche et d’activité, etc.

Vous hésitez entre un chariot de marche en bois ou plastique ? Nous vous conseillons d’opter pour des trotteurs pousseurs écoresponsables, soucieux de la santé de votre marcheur en herbe.

Nous vous avons sélectionné des chariots de marche en bois de marques de jeux et jouets écologiques, reconnues pour leur expertise : 

  • chariot de marche Hape
  • chariot de marche I'm toy
  • chariot de marche Scratch
  • chariot de marche Vilac

Envie d'en savoir plus sur les chariots de marche ? Lisez vite notre article. 

Voir Plus

  • Votre article a été ajouté au panier
    • Nom de l’article Sweatshirt Voyage en Coton Biologique
    • Taille SM
    • Total produits 00,00 €
    • Livraison 00,00 €
    • Total du panier 00,00 €
    Plus que 00,00€ pour la livraison gratuite
    Félicitations, la livraison est offerte !
    Vous pourriez aussie aimer ces articles